Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-05-11T09:45:00+02:00

sauvons la forêt ... bonne nouvelle ...

Publié par MIETTE

link

 

comme quoi, se battre en vaut la peine

 

 

Arrêt d'un méga-projet d'exploitation minière au Chili

03.05.2012

 

huasco-tal.jpg                                   La fertile vallée de Huasco est sauvée

 

La fertile vallée de Huasco est sauvée (source: vallenar.mundoanuncio.cl)

C'est la victoire de David contre Goliath. Au Chili, la communauté paysanne indigène Diaguita Los Huascoaltinos a réussi à faire empêcher la destruction de son territoire, ses sols et sources d'eau par le groupe minier Goldcorp.  

Le vendredi 27 avril 2012, la Cour suprême chilienne a confirmé une décision de la cour d'appel contre l'exploitant du méga-projet minier El Morro. Déjà en février, le tribunal régional de la ville d'Antofagasta (nord du Chili) avait rejeté les plans du groupe minier canadien Goldcorp. Celui-ci projetait l'extraction d'or et de cuivre à la lisière du désert d'Atacama. El Morro aurait été une des plus grandes mines du pays. 

Le tribunal a critiqué l'entreprise et pour son absence d'évaluation d'impact environnemental du projet et pour son mépris des droits des minorités du pays. En effet, Goldcorp a l'intention d'extraire des minerais sur le site où réside la communauté paysanne indigène Diaguita Los Huascoaltinos. Les 250 familles la composant cultivent depuis des siècles et avec succès les terres arides des abords du désert d'Atacama. Dépendant avant toute chose des faibles ressources en eau de la région, les familles ont porté plainte contre le projet El Morro. 

 

Les communautés indigènes ont un droit de décision

Le Chili ayant ratifié la Convention 169 de l'Organisation internationale du travail relative aux peuples indigènes et tribaux, la loi impose aux entreprises de consulter en amont les populations traditionnelles des territoires sur lesquels elles veulent développer un projet économique. Goldcorp a préféré mettre la communauté devant le fait accompli. 

La coopérative Diaguita Los Huascoaltinos détient des titres officiels de propriété foncière. Elle vit de l'agriculture dans la vallée de Huasco. Les sols et sources d'eau de la région seraient détruits et empoisonnés par l'extraction minière d'or et de cuivre, activité grande consommatrice d'eau et de produits chimiques toxiques. La décision de la Cour suprême renforce les droits environnementaux et des minorités au Chili. 

Voir les commentaires

commentaires

G. CABRERA 23/05/2012 17:41


Oui il faut se battre, mais apparemment c'est loin d'être gagné encore, il faut les soutenir. Voir l'article ci joint de cette semaine.


http://www.chili2012.eu/le-jour-ou-on-a-rencontre-la-vallee-de-huasco/

juliette 12/05/2012 15:15


De temps en temps, on voit des minorités gagner la bataille contre des Goliaths...J'ai vu un reportage récemment à la télé d'un petit village qui a gagné contre Coca-Cola...combat mené par des
femmes...Elles ont réussi à faire fermer l'usine, usine qui empoisonnait l'eau du village..les hommes n'étaient pas trop d'accord, car, ils ont perdu leur boulot..

Silenne 11/05/2012 11:08


Bravo...pour une fois que ce sont les minorités qui gagnent  


Au Québec nous avons aussi beaucoup de diccussions


au sujet du Plan Nord qui est très controversé.


Mais le gouvernement n'a pas l'intention de lâcher prise  


Merci pour ta participation à la communauté  


Gros bisous et bonne journée

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog