Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-10-14T16:24:00+02:00

histoire vécue d'un petit leucémique en arizona

Publié par MIETTE

 

 

À Phoenix en Arizona, une mère de 26 ans regardait son fils de 6 ans qui se mourait de la leucémie.

 

Bien que son coeur soit rempli de tristesse, elle avait aussi un fort sentiment de détermination. Comme n'importe quel parent, elle aurait tant voulu que son fils puisse grandir et accomplir tous ses rêves.  Mais elle savait que maintenant ce n'était plus possible. La leucémie allait empêcher tout cela très bientôt.

 

Download.html.jpg

 

Mais elle désirait tant que le rêve de son fils se réalise.

 

Elle prit la main de son fils et tendrement lui demanda : " Billy, as-tu déjà pensé à ce que tu deviendrais une fois grand ? As-tu jamais rêvé à ce que tu voulais faire dans la vie ? "

 

Maman, « J'ai toujours voulu être un pompier lorsque je serai grand. »

 

La maman lui rendit son sourire et lui dit : « Voyons maintenant si nous pouvons faire quelque chose pour que ton souhait se réalise. »

 

Plus tard ce même jour elle se rendit au Service des Incendies local à Phoenix, Arizona, où elle rencontra le pompier Bob, un gars avec un coeur aussi grand que Phoenix.

 

Elle lui expliqua le souhait final de son fils et lui demanda s'il serait possible de faire faire à son fils de 6 ans un tour sur un camion de pompiers avec une pompe à incendie, autour du bloc d'immeubles.

 

Le pompier Bob lui dit : "Regardez, nous pouvons faire mieux que cela. Si vous pouvez avoir votre fils prêt à sept heures mercredi matin, nous le nommerons pompier honorifique pour la journée entière. Il pourra descendre à la station, manger avec nous, sortir à tous les appels de feu et expérimenter tout ce que comporte notre journée !  De plus si vous nous donnez sa taille nous obtiendrons un véritable uniforme de pompier pour lui, avec un vrai chapeau de pompier - pas un jouet - un avec l'emblème du Service des incendies de Phoenix dessus, un ciré jaune comme nous en portons et les bottes en caoutchouc. "

" Ils sont tous fabriqués ici à Phoenix, aussi nous pouvons les obtenir rapidement ! "

 

 

 

 

Trois jours plus tard, Bob alla chercher Billy, l'habilla dans son uniforme et le mena de son lit d'hôpital jusqu'au camion de pompiers.

 

Billy a pu s'assoir sur l'arrière du camion et aider à le ramener de nouveau à la station d'incendie. Il était "au ciel". Il y eu trois appels à Phoenix ce jour-là et Billy est sorti à chacun des trois appels. Il est monté dans les différents camions avec les pompes à incendie, le fourgon des infirmiers, et même la voiture du chef. Il a été également enregistré en vidéo pour la télévision locale.

 

Grâce à son rêve qui s'était réalisé et avec tout l'amour et l'attention qui lui furent prodigués, Billy,  profondément touché, survécut trois mois de plus que ses médecins avaient pu espérer.

 

Une nuit, tous ses signes vitaux commencèrent à chuter et l'infirmière en chef qui croyait au concept que personne ne devrait mourir seul, appela les membres de sa famille à l'hôpital.  C'est alors qu'elle s'est rappelée le jour où Billy avait été pompier. Elle appela le chef du Service des incendies et lui demanda s'il serait possible d'envoyer un pompier dans son uniforme à l'hôpital pour être avec Billy lors de son passage dans l'au delà.

 

Le chef a répondu, "Nous pouvons faire mieux que cela. Nous serons là dans cinq minutes. S'il vous plaît  pouvez-vous nous aider ? Quand vous entendrez les sirènes et que vous verrez les lumières clignoter, vous annoncerez à  l'hôpital qu'il n'y a pas de feu mais que c'est le Service des Incendies qui  vient voir une fois de plus un de ses meilleurs membres. Et pourriez-vous alors ouvrir la fenêtre de sa chambre ? "

 

Environ cinq minutes plus tard un camion de pompiers et un camion avec la grande échelle arrivèrent à l'hôpital ; ils élevèrent l'échelle jusqu'à la fenêtre ouverte de la chambre de Billy au troisième étage  - - - 16 sapeurs-pompiers sont montés tout en haut de l'échelle jusqu'à la chambre de Billy  - - -

 

Avec la permission de sa mère, ils l'ont étreint et, le serrant dans leurs bras, lui montrèrent combien ils L'AIMAIENT.

 

Avec un souffle de mourant, Billy a levé les yeux vers le chef et lui dit : " Chef, suis je vraiment un pompier maintenant ? "

 

Le chef lui dit « Billy, tu l'es, et le chef principal, Jésus, te tient par la main, ».

 

Avec ces mots, Billy a souri et répondit : "Oui je sais, il a tenu ma main toute la journée, et les anges ont chanté aussi ".

Et Billy ferma les yeux, une dernière fois.

 

 


> > Une histoire vécue 
> > On m'a demandé d'envoyer ceci aux personnes que je voulais que Dieu bénisse et je vous ai sélectionnée.Veuillez donc faire passer ceci à ceux que vous voulez  toucher.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

courteline 17/10/2012 14:15


quel beau récit ..mais hélas se termine mal ..ils ont donner tout leur coeur pour cet enfent .honneurs a ces pompers qui comme toujours se dévouent pour chaqu"un d entre nous quend nous sommes en
danger..ue ces pompers soient remerciés


 


amities et merci pour ce réçit émouvant

nays 15/10/2012 15:04


Boniour Miette


 


mon dieu que c'est émouvant j'en ai la chair de poule


y a encore de braves gens sur terre ♥♥


 


bisous

Marcel 15/10/2012 14:37


bonjour Michelle c'est une histoire bien emouvantre que celle de ce petit garcon  bisous


Marcel

Jean 15/10/2012 10:46


Bonjour


Touchant, oui vraiment... je crains qu'en France ici, cela n'aurait pas pu se faire avec tous ces réglements à la noix que nous avons....


Sincèrement


Jean

rené 15/10/2012 03:45

Bonjour très émouvante histoire Je te souhaite un très bon début de semaine Nos amitiés bises de nous trois Qing&Sam&René

Solexine 14/10/2012 20:01


Béni soit ce chef. En ce qui me concerne j'ai vu trop d'enfants et de jeunes mourir (et de près).


Je ne me suis JAMAIS, JAMAIS habitué au départ d'un pitchou et ces moments me hanteront jusqu'à la fin...

DANIELLE 14/10/2012 18:47


bonsoir MIMI


j ai des larmes aux yeux pauvre gosse franchement je remercie ces Pompiers ce grands coeur ont donner tous un véritable un sens d amour à cet enfant qui lui n avait que les yeux sur cesamis
Pompiers bravo aussi pour cette super maman  voir heureur son fils qui est parti ainsi merci à toi MIMI pour cette bouleversant histoire vécue que le monde est injuste  tu sais MIMI
dans mon villa ge c est arriver à un enfant tout le village c est moboliser tous ont donner quelque chose et il n est plus une grande messe lui à été dédier tous les enfants parents  étaient
présent dans la petite Chapelle dehors aussi tellement de monde je t embrasse et encore merci ton amie Dan

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog