Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-02-02T19:26:00+01:00

avancée de la médecine pour les maladies neurovégétatives

Publié par MIETTE

link  -   

 

article intéressant - espoir pour les malades

 

C’est un étrange voyage au cœur de nos entrailles que propose Cécile Denjean dans ce documentaire parfois complexe mais passionnant. Notre ventre abrite plus de 200 millions de neurones connectés qui transmettent des ordres. Ce « cerveau du bas »,qui règne sur une impressionnante colonie de bactéries, décide-t-il de nos humeurs ?

« Les scientifiques se sont aperçus qu’il existait quantité de neurones dans notre ventre, à peu près autant que dans le cortex d’un chat ou d’un chien. Ils s’occupent, entre autres, de notre digestion. S’il n’avait disposé que d’un seul cerveau, celui “du haut”, l’être humain aurait été absorbé en permanence par ce processus très complexe et n’aurait pas pu développer d’autres activités intellectuelles. Le fait d’avoir deux cerveaux a joué un rôle majeur dans notre évolution », souligne Cécile Denjean, l’auteur du documentaire.

LE VENTRE PARTICIPE À LA GESTION DE NOS ÉMOTIONS

Outre des images de synthèse impressionnantes et des animations réussies, les explications délivrées par une quinzaine d’intervenants de haut niveau, travaillant souvent dans des universités ou des services hospitaliers de pointe en France, aux Etats-Unis, en Allemagne, en Chine, en Belgique ou au Canada, permettent de mieux comprendre l’impact de notre ventre sur nos comportements.

Des chercheurs ont, par exemple, découvert que notre cerveau entérique – celui du ventre – produisait 95 % de la sérotonine, un neurotransmetteur qui participe à la gestion de nos émotions. Si la psychanalyse gastrique cherche encore son fondateur, l’acupuncture abdominale, pratiquée depuis une quarantaine d’années en Chine, soigne de nombreuses pathologies dont la maladie de Parkinson, celle d’Alzheimer et la dépression.

L’INCROYABLE COMPLEXITÉ DE NOS VENTRES

« On s’est aperçu que la maladie de Parkinson, qui s’attaque aux neurones du cerveau, s’en prend aussi à ceux du ventre. Cette maladie neurodégénérative démarre longtemps avant que les premiers troubles moteurs n’apparaissent. Or, quand les tremblements surviennent, il est trop tard puisque 70 % des neurones sont déjà détruits. Si on arrivait à diagnostiquer Parkinson dix à vingt ans plus tôt par une simple biopsie intestinale de routine, cela pourrait permettre d’anticiper sur la destruction de neurones », estime Cécile Denjean. Au CHU de Nantes, des médecins confirment qu’une simple biopsie intestinale peut diagnostiquerla maladie de Parkinson.

De l’université Columbia de New York au CHU deGrenoble en passant par le Collège de France, l’université Mac Master d’Hamilton au Canada, l’Inserm de Nantes ou l’université technique de Munich, les propos tenus par les intervenants permettent de mieux comprendre l’incroyable complexité de ce qui se passe dans nos ventres. On sait désormais qu’une conversation secrète existe entre les deux cerveaux. Elle ouvre d’immenses espoirs thérapeutiques.

_______________________________

 

Voir les commentaires

commentaires

Constance 28/05/2014 15:33


Surprenant tous ces neurones dans notre estomac ! Cela explique pourquoi je n'arrive pas à réfléchir le ventre vide

vivrenchine 20/02/2014 01:10

Bonjour Je te souhaite un très bon jeudi Nos amitiés Qing&René Pour mieux me connaître http://mandarinsgz.canalblog.com

LADY MARIANNE 06/02/2014 20:01


j'ai vu un reportage sur le ventre deuxième cerveau-
c'est incroyable --quelle usine moderne notre corps !!
bisous et bonne soirée- Mimi !

DANIELLE1943 03/02/2014 14:59


Bonjour MON AMIE


tu as fait d excellentes rechercher je viens de lire et très interessant merci de ce partage et j espère que tout va dans ta famille important et ainsi pour toi caresses à ton 4 pattes et si il
fait beau super pour un lundi je t embrasse Danielle

nays 03/02/2014 12:23


Bonjour Miette


 


j'en ai entendu parler mais j'ai raté le docu


en fait quand on est stressé ou qu'on doit faire quelque chose d'inhabituel on dit bien '" j'ai mal au ventre " donc ce n'est pas faux du tout puisqu'il est le deuxième cerveau


très intéressantes sont ces recherches surtout avec le vieillissement de nos populations il serait grand temps de trouver remède aux maladies comme l'Alzheimer qui est terrifiante et je sais de
quoi je parle :(


 


en attendant mon ventre crie famine tient en voilà encore une ;)


passe une douce jouréne Miette


bisous *


 

jean 03/02/2014 10:19


Je trouve ça fantastique, car dans la première partie de la Bible on y placerait le siège  de  nos émotions dans notre ventre ....


Je me suis toujorurs dit que les Juifs avaient une drôle d'idée..., et bien c'est tout juste !!!.... je trouve ça formidable que là aussi on ait des neurones !....

flipperine 03/02/2014 00:27


le corps humain une véritable usine

Solexine 02/02/2014 22:37


Bonsoir Miette,


Je ne sais pas si le ventre participe à nos émotions, mais c'est vachement bizarre là-dedans.


Maintenant, quand on est opéré de l'estomac, on te file la photo en couleurs sur le compte-rendu d'opération. (C'est dégueulasse... L'estomac est tout rose et on voit vachement bien avec couleurs
et détails, là où c'est tout pourri).


C'est vrai que c'est plein de bactéries, des bonnes et des nettement plus mauvaises... La maladie de Parkinson ? Manquerait plus que çà... Je pense que je suis tranquille, car avec le bout qu'on
m'a enlevé et analysé, s'ils avaient vu de la Parkinsonnerie, ils m'en auraient parlé, en sus du reste ? Enfin je suppose ?


Donc, çà roule !


Bizz... @+

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog