Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-06-28T19:57:00+02:00

INFO OU INTOX ? l'étylotest ....

Publié par MIETTE

  message reçu aujourd'hui - qu'en pensez-vous ?

 

Comme quoi, on nous prend vraiment pour des Cons.
 Pas surprenant, n'importe quel "con" sait que la température d'un véhicule fermé au soleil est à 50°c !... Bravo la fiabilité ! Complément sur les éthylotests...

> > Pour info : Savoir que les éthylotests restent « consommables » très peu de temps dans la chaleur d’une voiture. Ainsi, même si vous n’avez pas bu une goutte d’alcool, il risque d’indiquer un taux d’alcool irréel et vous ne pourrez pas vous fier à cet instrument.

> > Voilà un scandale qui, s'il était connu d'un grand nombre de Français, ferait sans doute une onde de choc à travers tout le pays...    Vous savez sans doute que le gouvernement a récemment publié un décret qui oblige chaque automobiliste à détenir dans sa voiture un éthylotest – enfin deux, l'un pour se tester en cas de doute, et l'autre à présenter aux gendarmes en cas de contrôle. Officiellement, le but est de lutter contre l'alcoolisme au volant. Tout le monde aimerait voir moins de drames sur la route liés à l'alcool, c'est incontestable. Mais je vais vous montrer qu'il s'agit de bien autre chose ici...

> >  

> > En juillet, une association, "I-Test" se crée pour militer en faveur d'éthylotests obligatoires dans toutes les voitures. Ils interpellent le Ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, et hop quelques mois plus tard le décret sort. La nouvelle infraction est créée, avec une amende de 17 euros à la clef. Quand on sait qu'il faut des années d'habitude pour obtenir quoi que ce soit quand on est une association, nous avons été saisis par cette rapidité ! Vous le savez, ici à la Ligue de Défense des Conducteurs, nous enquêtons depuis plus de trois ans sur la répression routière il ne nous a pas fallu longtemps pour découvrir le pot aux roses !

> >  

> > Qui sont les membres de cette "association I-Test" ? S'agit-il, comme on aurait pu le croire, d'un collectif de familles qui ont perdu un proche sur la route à cause d'un chauffard qui avait trop bu ? Pas du tout :   L'affaire est tellement scandaleuse qu'il fallait absolument que je vous envoie un mail pour vous informer ! Alors, voilà ce qui se passe : 

> > ce sont tout simplement... des fabricants d'éthylotests ! Le Président de "l'association" est chargé de mission chez Contralco, le plus grand fabricant d'éthylotests chimiques (les fameux "ballons"). Et là, il vient de réussir un coup de maître : assurer à sa boîte un marché 100 % garanti sur 38 millions de voitures ! Le calcul est vite fait : 38 millions de voitures x 2 éthylotests à 1€ pièce = 76 millions d'euros garantis dès l'application du décret en juillet procha

> > Mieux : le décret comporte une obligation de norme NF pour les éthylotests... norme que cette entreprise est la seule à avoir !

> > Voilà : un marché juteux, 100 % garanti, qui va rapporter des millions à une grosse entreprise ... Et nous, on vient nous dire que c'est pour notre sécurité ? Et que si l'éthylotest venait à manquer dans notre boîte à gants, ce serait tellement grave qu'on devrait payer une amende ? Franchement, de qui se moque-t-on ? M'aider à faire connaître ce scandale au plus grand nombre de Français possible, en transférant ce message à tous vos amis, vos proches, ou vos collègues. Ne les laissez pas tomber dans le piège de la propagande des pouvoirs publics qui utilisent la sécurité routière comme un alibi pour engraisser un business juteux.


> > >  Christiane Bayard 
> > >  Secrétaire Générale 
> > > Ligue de Défense des Conducteurs 
> > >  LIGUE DE DÉFENSE DES CONDUCTEURS 
> > >  116, rue de Charenton 75012 PARIS

 

20120625 1 6 1 1 0 obj1591988 1

Si vous ne disposez pas d'un éthylotest en état de validité, vous vous exposez à une amende de 11 euros. Pas très dissuasif certes, mais les autorités espèrent ainsi toucher un public longtemps resté sourd à leur pédagogie.

Photo nicolas Vallauri

 


 


Voir les commentaires

2012-06-22T19:05:00+02:00

MESSAGE D'INSTITUT POUR LA JUSTICE ...

Publié par MIETTE

link

de l'institut pour la justice

 

message reçu ce jour

 

Un gendarme vient de nous écrire. Il réagit au meurtre de deux de ses collègues par un multirécidiviste à Collobrières.

Il faut lire son texte jusqu’au bout, c’est un témoignage exceptionnel, en intégralité ci-dessous. Car le meurtrier n’aurait jamais dû être en liberté : si la peine plancher avait été prononcée, deux femmes, deux gendarmes seraient encore en vie aujourd’hui.


Laurence Havel

******


Bonsoir à tous les membres de l’association ainsi qu’à ceux qui font qu’elle existe.

Je souhaitais évacuer l’immense peine qui m’envahit depuis l’annonce du décès de mes deux collègues féminins gendarmes.

Je ne peux m’empêcher d’être en colère et d’avoir le goût du sang dans la bouche. Il n’y a plus aucune limite chez cette partie de la population qui semble avoir acquis ses valeurs dans un univers virtuel ; mais tellement réel pour les familles de leurs victimes !

J’apprends que Abdallah Boumezaar pourrait être mis en examen avec sa compagne. Il était incarcéré jusqu’au mois de septembre dernier ! Il s’agit d’un multirécidiviste incontrôlable qui bénéficie de l’abandon d’une justice étouffée par un pouvoir politique bien-pensant ! Quel est l’intérêt d’une information judiciaire face à de tels actes ? Demander à des gendarmes d’auditionner des membres de sa famille afin de pouvoir dire que c’est un adulte qui a connu une enfance difficile ? Lui trouver des circonstances atténuantes ou un début d’explication à son acte barbare ? Dépenser une fois de plus l’argent du contribuable pour influer sur la décision de la cour d’assises ? Connaître, à travers des expertises et contre-expertises, les angles de pénétration des balles avec lesquelles il a tué les gendarmes ? Avec un peu de chance les délais des expertises lui permettront de ressortir avant son jugement et de pouvoir fuir ; voire faire de nouvelles victimes pour devenir une star du petit écran !

Le ministre de l’intérieur nous explique que la nation va rendre hommage à nos deux collègues décédées alors que dans le même temps M. HOLLANDE souhaite abolir les peines plancher qui « sont contraires au principe de l'individualisation des peines». La justice publique est venue brider la justice privée en lui promettant d’être dissuasive et de protéger l’individu. Où en sommes-nous aujourd’hui ? 90€ pour un dépassement de 6 km/H en agglomération avec un système de recouvrement plus onéreux que la créance et une violence galopante épargnée par un pouvoir condescendant...

Je suis chef de groupe enquêteur en unité de recherches au sein de la gendarmerie nationale (l’Institut pourra relayer vos messages car je me suis clairement identifié auprès de lui et il a pu vérifier mon appartenance à l’institution). Je sors de mon devoir de réserve et de mon anonymat pour crier ma colère. Je suis âgé de 40 ans et cela fait maintenant 18 ans que j’accompagne les victimes. Je me suis investi corps et âme durant plusieurs années de mon existence pour mon métier et au détriment de ma famille. Je ne regrette aucun de ces moments offerts aux victimes et à leur famille. Aujourd’hui je ne me reconnais plus dans ce système régenté par les statistiques et qui permet aux délinquants de faire partie du paysage audiovisuel entre deux sujets d’information au journal télévisé ; quand ce n’est pas entre deux publicités !

Nos représentants ont le devoir de nous protéger des prédateurs qui menacent la cité. Je me tourne vers chacun d’entre vous messieurs et mesdames nouvellement élus. Rappelez-vous que vous avez promis de défendre les intérêts et de garantir les droits de chacun de vos concitoyens. Comment pouvez-vous tolérer et permettre de telles choses qui durent maintenant depuis de si nombreuses années ! Les policiers et les gendarmes sont-ils en guerre ? Doivent-ils mener le combat de la paix publique seuls ? Ne serions-nous pas en droit de brûler des voitures ou des containers à poubelles pour être entendus à notre tour ? Est-ce ainsi que vous apportez votre soutien aux garants des libertés individuelles ?

Je croise les doigts régulièrement pour que l’un de mes proches ne soit pas victime d’un tel individu car je sais que cela aura pour conséquence de m’anéantir. Dois-je prendre les armes pour protéger ceux qui me sont chers ?

Je crains malheureusement que notre justice ne soit de plus en plus défaillante dans les années à venir. J’invite donc toute personne, qui aura pris connaissance de ce mail, à rejoindre l’Institut pour la justice et à inviter les membres de son entourage à faire de même.

Ma colère et mon inquiétude ne sont malheureusement pas apaisées à l’issue de ce message mais mes pensées vont aux proches de mes deux collègues décédées.

Je laisse ce texte à la pertinence de l’Institut qui pourra en faire l’usage le plus opportun à ses yeux.

Un citoyen qui veut croire

***

Vous aussi, vous pouvez agir en transmettant ce message à tous vos contacts et en signant nos pétitions adressées aux pouvoirs publics. Nous avons créé une vidéo spéciale sur les dysfonctionnements les plus révoltants de la Justice

Il y a quelques jours, nous avons rassemblé plus de 260 000 signatures contre le laxisme de la justice des mineurs.

 

Avec tous mes remerciements pour votre action. Ensemble, nous pouvons faire la différence.

Pour les victimes. Pour nos enfants et nos petits-enfants.

Laurence Havel
Secrétaire nationale de l’Institut pour la Justice

 

Institut pour la Justice - 140 bis, rue de Rennes - 75006 Paris

 

Voir les commentaires

2012-06-22T18:39:00+02:00

LE BOL DE BOIS

Publié par MIETTE

 

ATT00002.gif

 

 

 

> Le bol de bois 
> > > > Je vous assure que vous vous rappellerez du Bol de bois demain, dans une semaine,
> > >

> un mois, une année .
> > > >
> > > > Un vieil homme tout frêle va vivre avec son fils, sa bru et son petit-fils de quatre ans. 
> > > > La main du vieil homme tremblait, sa vue était embrouillée et sa démarche vacillante. 
> > > > La famille mangeait ensemble à la table.
> > > >

> > >

>
> > > >

> > >

> Mais, le vieux grand-papa éprouvait de la difficulté à manger. Les petits pois glissaient
> > >

> de sa cuillère et tombaient sur le plancher.   Quand il prenait son verre de lait, il le
> > >

> renversait sur la nappe.
> > > >  
> > > > Le fils et son épouse étaient irrités par le gâchis. 

> > > > Le fils affirmait « On devrait faire quelque chose à propos de papa » 
> > > > « J'en ai marre du lait renversé, du bruit qu'il fait en mangeant et de la nourriture
> > >

> sur le plancher. » 
> > >

>
> > > >
> > >

> Alors avec son épouse, il installait une table dans un coin de la cuisine. 
> > > >
> > > > Là, le grand-père mangeait seul pendant que la famille prenait le repas. 
> > > >  Étant donné que le vieil homme avait brisé de la vaisselle, sa nourriture était servie
> > >

> dans un bol de bois. 
> > >

> Quand la famille jetait un coup d'oeil en direction de grand-papa, il leur arrivait de
> > >

> voir une larme glisser sur la joue du vieil homme pendant qu'il était assis tout seul. 
> > > > Malgré tout, ils continuaient à maugréer contre lui lorsqu'il échappait sa fourchette
> > >

> ou sa nourriture.
> > > >
> > >

>
> > > >
> > >

> Le petit-fils observait tout en silence. 
> > > > Un soir, avant le souper, le papa remarquait son fils qui jouait avec des morceaux
> > > >

> > >

> de bois qui jonchaient le plancher.
> > > >

> > >

>
> > > >

> > >

> Il lui demanda gentiment, « que fabriques-tu? » Tout aussi gentiment le petit garçon
> > >

> répondit :  « Oh! Je fais un petit bol pour toi et maman pour que vous mangiez votre
> > > >

> > >

> nourriture lorsque je serai plus grand. » 
> > > > Le petit garçon sourit et continuait son travail.
> > > >  
> > > > Ces mots ont eu l'effet d'une bombe sur les parents qui devinrent silencieux.
> > > >

> > >

> Des larmes commençaient à ruisseler le long de leurs joues Sans dire un mot, ils
> > > >

> > >

> savaient ce qu'ils devaient faire. 
> > > >
> > >

>
> > > >
> > >

> Ce soir-là, le fils prit la main de son père pour le ramener gentiment à la table familiale. 
> > > > Pour le reste de ses jours il mangea tous ses repas avec la famille. Et pour quelque
> > > >

> > >

> raison, ni le fils ou son épouse ne firent de cas quand il échappait sa fourchette,
> > > >

> > >

> renversait du lait ou salissait la nappe. 
> > > >
> > >

>
> > > >
> > >

> Sur une note positive, j'ai appris que, peu importe quoiqu'il arrive, aussi mauvais
> > > >

> > >

> que cela semble aujourd'hui, la vie continue, et elle sera meilleure demain. 
> > > >
> > >

>
> > > >

> > >

> J'ai appris que nous pouvons en dire beaucoup au sujet d'une personne de la façon
> > >

> qu'elle se comporte devant quatre choses : 
> > > > Une journée de pluie, les personnes âgées, des bagages égarés et des lumières
> > > >

> > >

> d'arbre de Noël emmêlées. 
> > > >
> > >

>
> > > >

> > >

> J'ai appris que gagner sa vie n'est pas la même chose que de « vivre sa vie. » 
> > > > J'ai appris que la vie nous donne quelquefois une deuxième chance. 
> > > > J'ai appris que l'on ne doit pas poursuivre sa vie avec une mitaine de receveur
> > >

> dans chaque main. Nous avons besoin de remettre quelque chose aux autres quelquefois.
> > > > J'ai appris que si on poursuit le bonheur, il va nous échapper. 

> > > > Mais, si vous vous concentrez sur votre famille, vos amis, les besoins d'autrui, votre
> > > >

> > >

> travail et l'accomplissement des choses au meilleur de vos capacités, le bonheur
> > > >

> > >

> vous trouvera bien. 
> > > > J'ai appris que lorsque je prends une décision avec mon coeur, je prends normalement
> > > >

> > >

> la bonne décision. 
> > > >
> > > > J'ai appris que même si je ressens de la douleur, je n'ai pas besoin de devenir un
> > >

> casse-pieds pour les autres. 
> > > >                     
> > > > J’ai appris que chaque jour, nous devrions étendre le bras et toucher quelqu'un d'autre. 
> > > > Le monde aime cette touche humaine se tenir par la main, une accolade chaleureuse
> > >

> ou simplement une tape dans le dos. 
> > > >
> > >

>
> > > >
> > >

> J'ai appris que j'en ai encore beaucoup à apprendre. 
> > > > J'ai appris que vous devriez faire suivre ceci à tous ceux et celles que vous aimez. 
> > > >
> > >

> Je viens de le faire !  LA BOUGIE DE L'AMITIÉ 
> > > > > > > >       Remarquez à la fin, la date quand la bougie fût allumée. 
> > > > > > > > > > > > > > > >        CELA VA VOUS DONNER LA CHAIR DE POULE. 
> > >

> Je ne suis pas celui qui la laissera sans suite.
> > > >

> > >

>
> > > >

> > >

>                                                                                ********************* 
> > > > Ceci est pour vous tous et vous toutes qui êtes des personnes précieuses pour moi :
> > >

>
> > > >

> > >

>                                                         La Bougie de l'Amour, l'Espoir et l'Amitié! 
> > > > > > > > > > > > > > > >                            
> > > > Cette bougie a été allumée   le 15 septembre 1998 
> > > > Quelqu'un qui vous aime a fait en sorte  de la garder « allumée », en vous l'envoyant. 
> > > > Ne laissez pas la Bougie de l'Amour, l'Espoir et l'Amitié s'éteindre. 
> > >

>
> > >

>
> > > > Faites-la suivre à tous/toutes vos ami(e)s et les personnes que vous aimez !
> > >

 

ATT00003.gif

Voir les commentaires

2012-06-19T11:09:00+02:00

SITE POUR RECHERCHE DE TRAVAIL

Publié par MIETTE

link

 

LIEN SUR LE SITE POUR RECHERCHE D'EMPLOI

 

 

je ne sais pas pourquoi j'ai été contactée par ce site à travers mon blog -

c'est un site de recrutement -

j'ai regardé sur internet - il existe bien

si c'est sérieux - il se peut que cela puisse aider des gens en recherche d'emploi -

dans le doute, je mets le lien -

il peut être relayé -  il peut peut-être aider les gens -

Voir les commentaires

2012-06-18T18:15:00+02:00

bonne nouvelle - j'ai fait chanter ..... qui ?

Publié par MIETTE

110 F 24757081 OzfZzcp58phXeknisSl6k00Wigeoten8

110_F_30872681_SB0SojBpaQ324R78j1NY9Wkje2Qv1LHK.jpg

 

cet après-midi j'ai été à la maison de retraite où réside ma maman à 6 kms de chez moi - j'ai emmené mon accordéon et des chants anciens - je me suis assise au milieu de ces grands-pères et grands-mères et je leur ai joué des airs de Vendée -  les maraîchines sont typiquement vendéennes - et voilà que mes braves anciens se mettent à chanter ces airs qui ont enchanté leur jeunesse -

alors j'ai chanté avec eux  - j'ai vu s'éveiller une dame qui dormait toujours s'éveiller et se mettre à chanter - j'ai vu un monsieur qui chantait et qui avait tant fait danser les filles et qui revivait sa jeunesse - j'ai vu d'autres petites dames taper dans leurs mains au rythme de l'accordéon - j'ai vu...j'ai vu... la vie, la joie renaîtrent sur leurs visages -  l'amour a rempli mon coeur - j'irai chaque semaine et nous allons former ...une chorale ! si, si, une chorale ...

demain ce sont les anniversaires du mois de Juin  - j'y retourne avec mon accordéon et mes chansons - et oui! oui, on va épater la galerie - on va chanter ! chanter .......

cet après-midi, j'ai même fait danser (quelques pas) une petite grand-mère qui tient encore sur ses jambes - elle a osé me dire merci - incroyable -

je leur ai dit que c'était à moi de dire merci, car cela m'a procuré tellement de joie de partager avec eux -

ce soir, je me sens légère, légère ....

la maison de retraite qui s'appelle "résidence" vient d'être construite - tout est neuf et beau et fonctionnel - il y a dans la structure de plein-pied 4 parties appelées chacune "maison de vie" avec un grand parc à côté - les personnes âgées sont 13 par unités - c'est donc familial -  lors d'une réunion avec d'autres personnes qui proposaient leur compétence dans divers domaines, j'ai proposé donc ce que je savais faire "jouer de l'accordéon" et les faire chanter -  d'autres vont apprendre la peinture, d'autres proposent des promenades - et ma chorale dont je fais partie, viendra se produire devant nos Seniors -

les maisons de retraites ne sont plus les mouroirs d'antan - s'il y a une chose de bien dans ce monde de violence et d'égoïsme, c'est cette lumière qui vient éclairer les visages de nos anciens en cette fin de vie -  et ça c'est une très bonne nouvelle -  avec mon amie Monique avec qui je joue de l'accordéon tout au long de l'année -  nous allons nous investir -

merci d'avoir lu jusqu'au bout -

 

110_F_37876666_kxaJ9E2XTU7yzf4St48bh1cxtVQUgSiH.jpg

 

007

Voir les commentaires

2012-06-18T12:53:00+02:00

les mots de la semaine chez Manu

Publié par MIETTE

169214_autour-de-la-piscine.jpg

 

 

 

 

link

le lien de Manu le Québéquois

 

Piscine et Pelouse   


  Texte inventé

 

 

j'ai très mal au dos et mon médecin m'a prescrit de faire de la natation - alors je vais à la mer et une fois par semaine je vais à la piscine -

la piscine est située dans un joli cadre de verdure, avec de beaux arbres, des fleurs et de la pelouse parfaitement entretenue - on dirait un parquet de velours vert -

beaucoup mieux qu'une piscine en ville où on ne voit que des bâtiments -

 

Voir les commentaires

2012-06-17T18:56:00+02:00

pour sourire ... une petite histoire

Publié par MIETTE

> > La tempête
> > > 
> > Ils étaient ensemble à la maison. Seuls tout les deux.
> > Il faisait froid, une nuit sombre et orageuse. La tempête était venue rapidement et chaque fois que le tonnerre se faisait entendre, il la regardait sursauter. 
> >
> > Elle regarda à travers la pièce et admira son apparence forte ... et voulait la prendre dans ses bras, la réconforter et la protéger de la tempête.
> >
> > Soudain, avec grand bruit, une panne d électricité .... Elle a crié ...
> > 
> > Il a couru vers le canapé où elle était recroquevillée. Il n'a pas hésité à la prendre dans ses bras. 
> > 
> > Il savait que c'était une union interdite et s'attendait à ce qu'elle le repousse. Il a été surpris quand elle n'a pas résisté, mais au contraire s'accrochait à lui. 
> > 
> > La tempête continuait ... 
> >
> > Ils savaient que c'était mal... Leurs familles ne comprendraient jamais ... >
> > Tellement préoccupés par leur crainte, ils n'ont pas entendu la porte s'ouvrir...
> > >
> > > juste le léger déclic d'un appareil photo

 

ATT11.jpgHI! HI! HI!

Voir les commentaires

2012-06-16T16:44:00+02:00

une vie bien triste et pourtant ... un jour ... la lumière ....

Publié par MIETTE

dommage que ce  soit  du coréens traduit en Anglais -

en quelques mots - c'est un concours de chants - se présente ce jeune coréen de 22 ans -

il ne les fait pas - c'est un jeune SDF -  mis en orphelinat à l'âge de 3 ans -

il se présente comme un travailleur manuel

mais il vend dans la rue des gommes (bonbons) je pense  et des boissons énergisantes -

il dort dans la rue ou dans les toilettes publiques -

il ne désire qu'une chose : avoir une vie normale

voici le talent et le don qu'il a reçu dans sa triste vie -

Ecoutez ....

 

  la lumière dans la nuit ...

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog