Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2010-01-31T18:20:00+01:00

les guérisseurs ou assimilés ?

Publié par mimi
demain je vais faire une première expérience - je vais voir un agriculteur qui remet les bobos en place --  il fait cela en étant déclaré - je vais y aller pour mon épaule car les médicaments ne font pas grand chose et avant de faire l'infiltration - je fais cet essai - qui risque rien n'a rien - si ça ne me fait pas de bien - ça ne fera pas de mal - il paraît que s'il ne peut soigner il le dit -
j'y vais avec Louis car je ne peux conduire - ce n'est pas â côté - 40  kms environ -
je suis curieuse de voir comment ça marche car je n'ai jamais fait cette expérience -
est-ce que parmi vous certains ou certaines ont eu à faire à ce genre de pratique ? j'aimerai bien savoir -
pou ou contre ?
de toute façon je vous tiendrai au courant de ce petit évènement -
j'espère que vous allez tous bien et je vous embrasse

Voir les commentaires

2010-01-30T21:14:00+01:00

belle journée d'amitié

Publié par mimi
comme prévu, Louis et moi avons été rendre visite à Zarhema et sa famille - nous avons mangé du gâteau tchétchène qu'elle a commandé par internet  et venant d'Allemagne -
le soir nous sommes restés à manger avec eux - dîner tchétchène -  nous avons mangé des "man ti"  - c'est de la pâte fait avec de la farine et de l'eau- très aplatie comme une feuille de cigarette  et fait un peu comme des lasagnes mais bien plus jolis de forme -- cuit à la vapeur - farcis avec de l'agneau - un peu en forme d'étoile  - faits à la main - à manger avec des carottes râpées et oignons frits - une petite coupelle avec du jus et de l'ail pilé très épicé - on trempe le man ti dans cette sauce - c'est excellent -
je suis toujours émerveillée par leur gentillesse et leur politesse - très attentionnés - nous sommes servis comme des rois avec beaucoup de simplicité - toujours raccompagné jusqu'à la voiture et nous aidant à reculer pour repartir -
il y avait leurs trois filles et pour la journée -  trois ados dont un petit garçon  qui viennent d'arriver et qui ne parlent encore que tchétchène - l'enfant  passionné par l'ordinateur - il en avait un en tchéchénie - maintenant ils n'ont rien et redémarre à zéro -  Zarhéma les prend un peu sous son aile - - Milana  leur fille aînée a tout l'après-midi préparé le repas - elle a 16 ans pendant que la maman se consacrait à ses invités - c'est-à-dire - nous deux -
c'est incroyable la différence avec nos ados à nous -qui rechignent - qui râlent  - ils obéissent aux parents - et croyez-moi ces jeunes filles ne sont pas malheureuses du tout - mais le respect c'est le respect -
la petite copine qui ne parle pas encore français nous a servis - elle apportait le café - les mets et a aidé tout l'après midi Milana - nos ados feraient bien d'en prendre de la graine - l'éducation c'est l'éducation - ce qui fait hélas défaut dans beaucoup de foyers -  elles sont studieuses dans leurs études - Milana veut devenir chirurgien - elle a toujours voulu faire ça - elle en a les capacités intellectuelles - toutes les trois d'ailleurs sont très intelligentes -  -
Zoulirhane 13 ans (elle en fait 15 ou 16) avait 7 ans quand elle est arrivée en france et n'avait jamais été scolarisée - mis en cp de suite sans savoir la langue française - la grande a été mise dans sa classe respective sans savoir le français - et elles travaillent très bien toutes - Amina est arrivée à l'âge de 3 mois - elle a donc fait la maternelle à l'âge normal et avait une connaissance du français par ses soeurs - elle est aussi très studieuse -
vraiment à prendre en exemple -
réfugiés politiques ils ont obtenu la nationalité française - après bien des enquêtes  approfondies t- même dans les écoles où étaient les petites - et croyez -moi ils l'ont bien mérité leur naturalisation - grand exemple d'intégration -
voilà pour cette belle journée
bises et amitiés à tous -
ah! j'oublais de vous dire qu'une autre famille tchétchène arrivée en France - les russes sont arrivés à 5 heures du matin - ils ont enfoncé la porte et devant la femmes et les deux petites filles plus âgées (elles sont 4) ils ont tué le papa - si elles voulait rester en vie - ils n'ont pas eu le choix - fuir loin loin des russes - les enfants sursautent et ont très peur au moindre bruit - vont-elles s'en remettre ainsi que la maman ? combient sont-ils à vivre
l'innommable ????

Voir les commentaires

2010-01-28T18:07:00+01:00

mon amie Zarhema

Publié par mimi
ce week-end je vais aller voir mon amie Zarhema qui habite non loin de chez moi -elle viendra me chercher vu que je ne peux conduire ou j'irai avec Louis -
Zarhema est une tchetchène - réfugiée politique - son mari s'appelle Adam - ils ont trois filles Milana- Zoulirhane et Amina - amina en cp maintenant est arrivée à 3 mois - Adam était condamné à mort par les russes dans son pays - leur maison a été bombardée - plus rien de leur maison - elle était vendeuse - lui chauffeur routier - ils vivaient assez bien - éducation - instruction - intelligence - courage - honnêteté  etc...
la soeur de zarhema  n'a plus revu son mari depuis des mois et des mois - quel sort lui a été réservé - la famille a retrouvé sa voiture sur le bord d'une route - peut-on imaginer ces drames - le pire je crois que c'est de ne rien savoir sur les êtres chers qui ont disparu mystérieusement - c'est hélas plus que fréquent -
la famille est musulmane - pas intégriste - ils font le ramadan mais je ne pense pas qu'ils aillent dans une mosquée -
nous pratiquons ensemble une grande tolérance - s'ils viennent manger chez nous nous ne feront pas de porc -s'ils ont un cadeau à offrir ils n'hésitent pas à offrir un tableau de la vierge - elle me dit toujours que pour elle je suis sa mère - sa maman est décédée il y a quelques mois et elle n'était pas auprès d'elle -
j'ai commencé à lui apprendre des rudiments de lecture - ensuite elle a pris des cours de français aux cours pour étrangers -  elle a fait un travail acharné - elle a même réussi à passer son permis de conduire au bout de la deuxième fois - imaginez l'exploit pour le code - c'est difficile - alors pour elle - mais le courage et la volonté font des miracles -
beaucoup de personnes ne pourraient plus avoir leur code aussi facilement aujourd'hui - beaucoup d'amis me l'ont dit - moi qui parle français il m'a fallu travailler beaucoup pour l'avoir il y a trois ans - mais j'ai eu code et conduite du premier coup - avant j'avais une petite voiture sans permis - cela m'a beaucoup aidée - je n'ai pu passer mon permis avant à cause de ma malvoyance - j'ai été opérée des deux yeux à la suite d'un cataracte foudroyante et le professeur en a profité pour réparer ma myopie importante - toute la rétine recousue au laser -
mais l'opération par elle-même est indolore - avant - pendant - (anesthésie locale pour moi mais facultative)- et après -
que tous ceux qui doivent se faire opérer de la cataracte n'aient pas peur - c'est rien du tout
et quelle renaissance de voir les feuilles des arbres ou voir les oiseaux voler dans le ciel - quand on a tout ça on est heureux et on ne le sait pas toujours -
tout ça pour vous dire qu'avec du courage - de la volonté - on peut accomplir presque des miracles - dans tous vos projets gardez espoir -
bisous à tous

Voir les commentaires

2010-01-27T19:35:00+01:00

jeunes en difficultés -

Publié par mimi
j'entendais à la radio des jeunes dans un centre de rééducation - limite la prison -
un gamin de 15 ans qui parlait de son parcours -
mis dans un foyer à 4 ans et demi - il a eu comme il dit de multiples beaux-pères - avec plein de petites soeurs dont des jumelles -
il ne savait plus très bien quel beau-père avec quelle petite soeur -
de foyers en foyers - de famille d'accueil en famille d'accueuil - car il se sauvait toujours -
sans doute des moments chez sa mère - là il avait à faire au 4 èmè beau-père je crois - qui faisait des coquards à sa mère comme il dit - il a dû se mettre entre le beau-père et la petite soeur qu'il voulait jeter par la fenêtre -
j'ai été rejeté de partout - j'aurai bien aimé qu'on m'aime - disait-il -
cercle vicieux - plus ce gamin était rejeté - plus il faisait des "conneries" (sic) il touchait à la droque -
mon drame disait-il c'est que je ne sais pas dire "non"
vraiment je trouve cela absolument épouvantable -  il y a quelque chose qui cloche - je ne sais pas bien où -
la mère ? qui est cette pauvre fille ? quel a été son parcours ? on ne peut pas empêcher ces femmes de fréquenter des hommes - mais comment ces femmes ne sont pas à même d'utiliser la contraception - imaginez toutes ces petites soeurs de père différents - disparus comme ils étaient venus - que vont-elles devenir ? la dernière petite soeur a 1 an - la mère dans un foyer -  on ne doit pas toucher à la liberté de ces femmes !!! visiblement incapables de se prendre en mains pour maintes et maintes raisons et qui font des enfants qu'elles sont incapables d'éduquer ou de leur faire une vie normale - qu'elles soient elles-mêmes des victimes - je veux bien - mais tous ces petits innocents ?? qui viennent au monde pour quoi faire ?
que de questions sans réponses !  est-ce un problème insoluble ? je tourne en rond dans ma tête et vous ?

Voir les commentaires

2010-01-26T19:53:00+01:00

si quelqu'un a une idée pour m'aider

Publié par mimi
si quelqu'un parmi vous, pouvait me donner des conseils pour arriver à vendre ma collections de 80 petits ours (30 cms) habillés avec tous les corps de métiers -état neuf - emballé précieusement - +les 6 volumes s'y rapportant - ça me serait bien utile - car financièrement j'en aurait bien besoin - on ne sait jamais - vous avez peut-être des idées -
voici quelques exemplaires


musique-et-rochers 2894
musique-et-rochers 2896
musique-et-rochers 2899
merci de votre aide

Voir les commentaires

2010-01-23T00:19:00+01:00

copié collé pour aurélie

Publié par mimi
29 mai 1980, fut le jour de sa naissance mais aussi celui de sa condamnation, celui qui aurait du être un des plus beaux jours de la vie de ses parents, devint le pire.
Ce jour-là "Elle" fut condamneé à ne pas vivre comme les autres enfants, à ne pas jouer comme les autres enfants, à ne pas grandir comme les autres enfants, à ne pas être une adolecente tout à fait comme les autres, la seule condamnation qu'elle n'obtiendra pas de son professeur de cardiologie, celle de l'école, ,non, "Elle" ne sera pas condamner à suivre des cours différents et devra envers et contre tout y aller à l'école.
Qu'est ce que c'est que cette vie qui vous empêche toutes les joies de l'enfance, mais même celle de ne pas aller à l'école.
L'école est un terrain de jeu formidable me direz-vous et cela est exact lorsque l'on s'y sent bien et à sa place.
Ce n'était pas son cas, elle est devenue une véritable jungle, douleurs, violences, insultes, moquerie, étaient son fardeau quotidien qui devait peser bien lourd sur son petit corps déjà bien fragilisé, si fragile qu'elle devait avoir deux sacs de cours, un pour les cours du matin et un pour l'après-midi qu'elles échangeait le midi avec sa maman. 
"Elle" avait 11 ans quand ce second calvaire à commencer, "Elle" entrait en 6ème au collège de Créon et elles furent les pires années de sa vie.
Ce livre est surtout fait pour parler de ça, de la méchanceté de ses ados boutonneux qui pensent tout savoir et n'arrivent même pas à faire la vraie différence entre une chiouneuse capricieuse et une enfant MALADE.
Ils auraient du la protéger, ils préféraient la giffler ...

Plus tard, ce sera le lycée, on est plus agé au lycée, on est supposé être capable de comprendre, et bien non, c'est la même en plus douloureux, c'est le temps de copains, des premières sorties ... Oui mais sans "Elle", "Elle" n'aurait pas pu et les aurait empêcher de ...

Voilà, comment on se retrouve seule dans une vie qui n'est déjà pas bien facile ni agréable par moment. 
Inexorablement, on s'enfonce dans la solitude, perdant confiance en l'être humain, perdant sa propre confiance en soi, le monde extérieur et les gens arrivent à vous faire peur, vous vous terrez au plus profond de vous même. 

Oui, l'entrée en matière est dure mais elle est pourtant réalité, cette réalité qu'aucun enfant, aucun parent ne devrait avoir à affronter, oui mais voilà ... Elle est bien là cette réalité et il va falloir composer avec elle.

Cette dure réalité s'appelle maladie, CARDIOPHATIE CONGENITALE pour être plus exact, une de celle qui ne permet pas de courrir, de sauter de nager, de plonger et tant d'autres ...
Celle qui provoque des oedèmes et qui par conséquent la gêne et lui interdit le maillot sur la plage.
Celle qui vous envoie très régulièrement à l'hopital, pour parfois de longs séjours, parfois moins longs ... Mais toujours dans l'incertitude et l'inquiétude.
Des opérations qui durent des heures et sont très délicates, la peur, sa peur à "Elle", la peur de ses parents, de son frère et sa soeur, la peur d'une famille toute entière. 

Une telle maladie qu'il lui est impossible de travailler et, pire, une maladie qui ne lui donnera jamais la joie d'être maman, son petit coeur ne supporterai pas une grossesse. 

"Elle" a eu et a toujours beaucoup de courage, elle a vu partir tous ces amis de combats, les uns après les autres, elle seule reste, seule encore une fois.
Seule pour combattre sa peur quotidienne, la peur de mourir ... 

"Elle", elle s'appelle Aurélie Bélair, elle va avoir 30 ans dans quelques mois, elle vit près de chez nous (dans le bordelais) et elle a un rêve, comme chacun de nous, le sien c'était dans un premier temps de faire un film de sa vie mais ce n'est pas chose facile, ce sera dont écrire son auto-biographie, oui c'est cela le rêve de sa vie  !!!
Pourquoi un livre, je pense que pour "Elle", cela a permit d'extérioriser certaines choses qu'elle n'avait jamais osé dire jusqu'à ce jour mais surtout, comme c'est une nénette qui pense aussi aux autres, elle voudrait que chacun d'entre nous sache, que nous apprenions à nos enfants qu'il faut respecter une personne malade, l'aider (pas l'assister hein?), juste l'aider dans les moments difficiles, quand elle en a besoin et surtout la comprendre, comprendre que si elle est exempté de sport à l'année, il y a une raison, que si elle monte les marches moins vite que vous, ce n'est pas pour vous embêter mais c'est parce qu'elle ne peut pas aller plus vite, comprendre que NON elle n'est pas la chouchou des profs ou du directeur, ils sont simplement humains et désarmés face à la violence de certains, ils essaient donc de la protéger un peu, tant sur le plan moral que physique.
Une mauvaise bousculade pourrait être fatale.
Et tant d'autre chose comme ça ...

Et bien, ce rêve "Elle" l'a accomplit, oui mais en partie seulement, il est fait, édité, en vente même, oui mais voilà maintenant il faut le faire connaitre et nous, nous vivons en pleine campagne et loin des médias surtout, alors vous comprenez bien que cela n'est pas facile ...

 J'en appelle donc à votre très grande générosité, je demanderai à celles et ceux qui le souhaitent de faire un copier-coller de cet article afin de le mettre sur vos blogs, qu'il fasse le tour de la blogsphère, le tour de l'univers !!!
Vous voulez faire un peu plus, passer un moment très agréable, je vous invite à commander son livre.
Il est merveilleux, il prends aux tripes sur certains passages mais elle a su rester humble, rester elle-même.
Derrière la maladie se cache quelque chose d'encore plus fort, le mépris des gens ce qui a entrainé chez Aurélie un grand mal être, un p'tit coeur qui en plus d'être bien fragile, saigne.
Personnellement, je l'ai beaucoup apprécié, Aurélie nous donne à la fois une sacré leçon de courage et une leçon de vie

Acheter le livre. 
Mon cœur, le livre de ma vie


J'aimerai encore vous demander quelque chose, est-ce que toutes les personnes qui mettront ce texte sur leur blog peuvent me laisser un commentaire ici et seulement ici, afin que je puisse montrer à Aurélie que oui, la blogsphère est une grande famille (elle est novice en matière d'internet et cela lui fai

Voir les commentaires

2010-01-21T19:09:00+01:00

des nouvelles

Publié par mimi
j'ai passé ma radio - rien de cassé - c'est une bonne tendinite  - arthrose -
l'imblammation sur le haut de l'épaule et qui coince les tendons -
douloureux mais pas grave -
je dois cependant immobiliser le bras pendant 15 jours - pas facile quand on est seule à la maison -
pas faire de voiture - pas d'aspirateur - etc....
ils sont bien les médecins ...qui va me faire à manger ? qui va faire mon ménage ?
une amie est venue et m'a emmenée à la radio et chez le médecin - pour que je ne conduise pas - elle s'appelle Martine -
bien dévouée pour moi - mais elle travaille - elle fait des ménages et est bien fatiguée -
je pourrai avoir une aide - le médecin peut me faire un certificat médical mais notre chére administration  fait que je ne pourrai avoir une aide ménagére que dans 15 jours - or c'est maintenant que j'en ai besoin - je n'ai pas les moyens de faire venir quelqu'un à mes frais -
ce n'est pas grave j'en ai vu d'autres - et ça ira mieux dans quelques jours - si la douleur persiste j'aurai droit à une infiltration -
il y a 10 ans j'ai eu trois infiltrations pour cette même épaule -
les médicaments que je prends "bi-profenid et codoliprane me soulagent un peu - je pense que ça ira de mieux en mieux - c'est un incident de parcours - il y a des choses bien plus graves que ça -
merci aminautes de prendre de mes nouvelles - vous êtes gentils - ça fait bien plaisir -
bisous à tous

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog